English
Page précédente Haut de page Télécharger cet article ( Format PDF )

Analyse quantitative de l’intention de persister des professeurs entrants : une approche prospective de la persévérance précoce en enseignement

Joachim DE STERCKE, Institut Provincial de Formation du Hainaut - Ecole du Feu, Belgique

Gaëtan Temperman, Université de Mons, Service de Pédagogie Générale et des Médias Educatifs, Belgique

Bruno De Lièvre, Université de Mons, Service de Pédagogie Générale et des Médias Educatifs, Belgique

doi:10.18162/fp.2014.93

Résumé

La complexité du processus d’insertion professionnelle en enseignement rend l’explication du décrochage de la relève peu aisée. Cet article contribue à la réflexion sur cet inquiétant phénomène, en s’intéressant à l’intention de persister dans l’enseignement de 462 professeurs entrants diplômés de Hautes Écoles belges. À cette fin, nous testons plusieurs modèles de régressions multiples visant à mettre en évidence les constructs responsables des variations de cette intention chez nos sujets. Cette étude quantitative qui prend appui sur une enquête par questionnaires met en lumière que leur « Teaching Commitment » influence fortement leur intention de persister.

Mots-clés

Insertion professionnelle, Professeurs entrants, Intention de persister, Quantitatif, Régressions multiples.

Pour citer cet article

DE STERCKE, J., Temperman, G. et De Lièvre, B. (2014). Analyse quantitative de l’intention de persister des professeurs entrants : une approche prospective de la persévérance précoce en enseignement. Formation et profession, 22(2), 1-12. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2014.93