Français
Télécharger cet article ( Format PDF )

La formation initiale et continue au Bénin : entre professionnalisation et déprofessionnalisation

Teaching function and reform of education in Benin: between professionalization and de-professionalization

  • Christian Adekou, Université d’Abomey Calavi, Bénin
  • Abdel Rahamane Baba-Moussa, Université d’Abomey Calavi, Bénin

doi : 10.18162/fp.2019.442

Résumé

La fonction enseignante suscite au Bénin des débats entre « professionnalisation » et « déprofessionnalisation » du fait des mesures de gratuité scolaire prises en 2006 en marge des prévisions du Plan décennal de développement du secteur de l’éducation, et qui ont conduit à l’utilisation d’enseignants « communautaires » non qualifiés pour faire face aux effectifs croissants. Le présent article interroge doublement le rôle de la formation initiale et continue d’une part et l’utilisation des enseignants communautaires d’autre part, sur la professionnalisation des enseignants et la qualité de l’enseignement. L’enquête qualitative réalisée auprès de 53 élèves maîtres en formation dans les Écoles normales d’instituteurs montre qu’au-delà de l’utilisation des enseignants non qualifiés se pose plus globalement le problème de la qualité de la formation des enseignants avec une tension entre des mesures favorables à la professionnalisation et des effets relevant plutôt de la déprofessionnalisation. Ainsi, la formation initiale ne semble apporter quasiment aucune plus-value et les données disponibles sur les résultats des établissements scolaires montrent que la présence des enseignants communautaires n’est pas corrélée à la baisse de la qualité de l’enseignement. L’article fournit ainsi un ensemble d’informations susceptibles d’aider à la prise en compte de la question enseignante dans la réforme de l’éducation.

Abstract

The teaching function in Benin brings debate between «professionalization» and «de-professionalization» because of the measures of school free access, taken in 2006 outside the forecasts of the Ten-year Plan to develop the education sector, and which led to the use of «community» teachers not qualified to face the growing staff. The present article questions both the role of the initial and continuous training on one hand and the use of the community teachers on the other hand, on the professionalization of the teachers and the quality of the education (teaching). The qualitative survey realized with 53 trainees in the teachers’ training colleges for Primary school teachers shows that beyond the use of the not qualified teachers, there is more generally a problem relating to the quality of the teacher training with a tension between measures supporting the professionalization and the effects being rather like de-professionalization. So the initial training seems to bring almost no capital gain and the data available about the school results shows that the community presence of the teachers is not correlated to a sub-standard education. The paper provides a set of information that could help taking into account the teaching aspect in the reform of the education.


To cite this article

Adekou, C. et Baba-Moussa, A. (2019). La formation initiale et continue au Bénin : entre professionnalisation et déprofessionnalisation. Formation et profession, 27(1), 20-36. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2019.442