English
Page précédente Haut de page Télécharger cet article ( Format PDF )

Profession enseignante : de la moralité exemplaire à l’éthique professionnelle

Denis Jeffrey, Université Laval, Canada

doi:10.18162/fp.2013.189

Résumé

Avant la Révolution tranquille, la formation des maîtres vise essentiellement à s'assurer de la moralité et de la piété des futurs enseignants. On les prépare à occuper, à l'instar des prêtres et des religieuses, une position de moralité exemplaire qui les place au-dessus des autres citoyens. Cette conception ancienne des enseignants aurait dû être remplacée, au cours de la modernisation du système scolaire, par une conception professionnelle de l'enseignement et des enseignants. Cela signifie de délaisser l'ancien système de moralité pour adopter une nouvelle normativité éthique fondé sur la capacité d'assumer des responsabilités avec professionnalisme.

Mots-clés

Éthique.

Pour citer cet article

Jeffrey, D. (2013). Profession enseignante : de la moralité exemplaire à l’éthique professionnelle. Formation et profession, 21(3), 18-29. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2013.189