English
Page précédente Haut de page Télécharger cet article ( Format PDF )

L’éthique et la standardisation des pratiques enseignantes

Denis Jeffrey, Université Laval, Canada

doi:10.18162/fp.2016.351

Résumé

Deux conceptions de l'éthique foncièrement contrastées régulent les pratiques enseignantes au Québec. La première est une éthique de la vertu (ou vertuisme) héritée de la formation des maîtres offerte dans les anciennes écoles normales tenues par des religieuses. La seconde s'appuie sur une normativité professionnelle qui fait appel au sens des responsabilités des enseignants. Il n’est pas déraisonnable de penser que le processus de professionnalisation des enseignants et de leurs pratiques les amène incontestablement à développer une éthique de la responsabilité. Nous présentons ici une réflexion qui montre la tension entre ces deux éthiques.

Mots-clés

Éthique, Compétence professionnelle, technologies de l’information et de la communication, maitrise, usage, enseignants, primaire, secondaire, Professionnalisation, Éthique professionnelle, savoirs professionnels.

Pour citer cet article

Jeffrey, D. (2016). L’éthique et la standardisation des pratiques enseignantes. Formation et profession, 24(2), 5-16. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2016.351