Français
Télécharger cet article ( Format PDF )

Axel Honneth et l’éducation : entre émancipation, ethicité démocratique et compétence civique

  • Stéphane Trudel, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada
  • Stéphane Martineau, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada

doi : 10.18162/fp.2021.644

Résumé

Cet article dresse un modeste parallèle entre la conception honnethienne de l’éducation et la problématique relative à ce que nous pouvons qualifier de déconstruction des fondements. En mettant en évidence les principes selon lesquels, pour Axel Honneth, l’éducation doit permettre la reconnaissance réciproque des individus, tout en rendant possible le déploiement d’une ethnicité démocratique, d’une éthique provisoire, évolutive et fondée sur l’échange, nous tentons d’illustrer pourquoi une conception de l’éducation de plus en plus rattachée aux besoins du marché semble vouée à l’échec.

Abstract

This article draws a modest parallel between the Honethian conception of education and the problematic relating to what we can call the deconstruction of foundations. By highlighting the principles according to which, for Axel Honneth, education must allow the reciprocal recognition of individuals, while making possible the deployment of a democratic ethnicity, a provisional, evolving and exchange-based ethics, we try to illustrate why a conception of education increasingly linked to the needs of the market seems doomed to failure.


Keywords

education, democratic ethicity, liberty, philosophy, society

To cite this article

Trudel, S. et Martineau, S. (2021). Axel Honneth et l’éducation : entre émancipation, ethicité démocratique et compétence civique. Formation et profession, 29(2), 1-11. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2021.644