English
Télécharger cet article ( Format PDF )

Introduire un animal en classe primaire : état de la situation au Québec

Bringing Animals into the Elementary School Classroom: Current Situation in Quebec

  • Catherine Simard, Université du Québec à Rimouski, Canada
  • Joane Deneault, Université du Québec à Rimouski, Canada

doi : 10.18162/fp.2022.593

Résumé

Peu d’études se sont intéressées à l’apport de la présence animale en contexte scolaire. Pourtant, certaines classes abritent un animal, au grand plaisir des élèves. Cette première étude vise à documenter la prévalence de ce phénomène dans les écoles primaires du Québec. Les résultats obtenus par questionnaire auprès de 216 directions d’établissement indiquent que 51 % des écoles hébergent un animal, principalement de petits mammifères, des poissons et des oiseaux. Bien que des défis s’imposent, 82,4 % des directions se disent favorables à cette pratique et évoquent des bénéfices sur le plan des apprentissages et du développement socioémotionnel de l’élève.

Abstract

Few studies have explored what the presence of animals brings to the classroom. Yet animals are kept in some classrooms, much to the pupils’ delight. This initial study aims to document the prevalence of this phenomenon in elementary schools in Quebec. The results of questionnaires filled out by 216 school principals show that animals are present in 51% of schools – mainly small mammals, fish and birds. While this practice entails some challenges, 82.4% of principals stated that they were in favour of it and cited its benefits for pupils’ learning and social-emotional development.


Mots-clés

primaire, animal en classe, univers vivant, culture scientifique, développement de l’enfant

Pour citer cet article

Simard, C. et Deneault, J. (2022). Introduire un animal en classe primaire : état de la situation au Québec. Formation et profession, 30(1), 1-14. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2022.593